Select Page

Nous arrivons aujourd’hui à Koyasan, l’un des sites les plus sacrés du bouddhisme au monde. On se retrouve dans un décor hors du temps qui nous impose le respect, voire la vénération.

Ici, c’est une nécropole sacrée de plus de 200 000 tombeaux et sépultures. Ce lieu est un incontournable pour plonger corps et âme dans la culture bouddhiste japonaise.

Des petits bonnets et des « bavettes » sont offertes au bouddha pour protéger ou guider la réincarnation des enfants morts. Ces images ont fait le tour du monde et en font un lieu touchant qui nous émerveille et nous émeut en même temps. On a tous les larmes aux yeux dans notre marche silencieuse au cœur de ce sanctuaire de 1 200 ans d’histoire.

Le sanctuaire de Koyasan a été créé pour la première fois en 819 par le moine Kūkai et il est reconnu comme le siège mondial du bouddhisme japonais, enregistré au patrimoine planétaire de l’Unesco.

Ce soir, on fait dodo dans un monastère…

"

Cliquez pour voir en plus grand 😊

Journal de voyage

0

Pin It on Pinterest

Share This
X