Select Page

Après plus de six semaines au Japon, je ressors à la fois fasciné, ému, et rempli d’un désir de m’immerger encore davantage pour comprendre l’intangible de cette culture si complexe et si riche.

Pour moi, découvrir un nouveau pays, c’est comme une nouvelle relation. On commence au début complètement charmé et enivré de l’autre. Ensuite, on doit faire face à la réalité au-delà de nos attentes. Et finalement, si on persévère, on rencontre afin l’autre pour ce qu’il est et on apprend à l’aimer. Je suis en ce moment, encore entre la phase deux et trois! 😉

J’ai de la difficulté à laisser mourir toutes ces légendes de samouraïs, de ninjas et de temples zen médiévaux pour regarder le Japon tel qu’il est aujourd’hui, dans son expansion et sa modernité. Encore maintenant, je cherche ce qu’il a su conserver de l’héritage de son passé et comment il intègre une histoire aussi inspirante, mais à la fois lourde, afin de faire face au monde d’aujourd’hui.

Et les Japonais, ils vont comment? J’ai l’impression qu’après plusieurs semaines ici, je n’ai pas réussi à percer les messages subtils de leur visage sobre. Comment il va, ce peuple qui alterne entre les prières à l’entrée des temples et ce désir de performance qui rend fou, sans parler d’une génération qui a envie de s’éclater et de sortir des traditions. Comment ils vont ces enfants presque trop silencieux dans les lieux publics? Que font-ils lorsqu’ils rentre chez eux? Où sont leurs larmes? Où sont leurs cris? Comment ce peuple prend-il soin de lui, lui qui est passé maître dans l’art de se dissimuler.

Japon, je reviendrai te visiter à l’automne lorsque ton manteau sera de nouveau vêtu de rouge et d’orangé. Promets-moi de toujours me surprendre, de te dévoiler davantage à moi, de me permettre de comprendre et de saisir l’invisible que tu portes, autant en tes lieux sacrés que dans ta culture bouillonnante.

"

Cliquez pour voir en plus grand 😊

Journal de voyage

0

Pin It on Pinterest

Share This
X